Connaissez-vous vraiment Jerome Mc Elroy Jr, Chef de South Park ?

Bien loin des cuisiniers d’émissions de télé-réalité d’aujourd’hui (quoique !), ce chef afro-américain d’origine écossaise a marqué son époque, lui aussi, grâce au petit écran. C’est par ailleurs son style plus que sa cuisine qui séduira nombre de générations.

Portrait un peu décalé d’un chef carrément atypique.

De la tambouille à la télévision

Né de Thomas et Nelly Mc Elroy, Jérôme débarque à la télévision en 1997 dans le premier épisode de la série South Park intitulé sobrement Cartman a une sonde anale.

Parfaite caricature du « cuisto« , son style plaît instantanément, notamment grâce à son appétit sexuel. Ce succès le fait revenir dans presque tous les épisodes des neuf premières saisons où il prépare, entre un tas d’autres choses, les déjeuners de l’école élémentaire de la ville.

Chef dans le générique de la série South Park @South Park TV

School food is good food: un style culinaire unique

Depuis sa disparition le 22 mars 2006, peu de traces restent de la cuisine du Chef Mc Elroy. Les apparitions des menus de la cantine dans certains épisodes de la série en sont probablement les seuls vestiges.

Des intitulés parfois simples et clairs, d’autres au contraire carrément farfelus. Sa cuisine est le reflet de sa personnalité : dure à cerner ! Quoi qu’il en soit, la cuisine de Chef à l’air d’être appréciée par la majorité. Aucun épisode de la série n’est d’ailleurs dédié à sa cuisine de façon négative. A moins que celle-ci soit si insipide qu’elle ne représente finalement aucun intérêt, c’est envisageable.

Pourtant en 1998, épisode 9 saison 2 : Boulettes de Chef au chocolat salé, Mc Elroy se lance dans la street food à l’occasion d’un grand festival qui a lieu dans toute la ville.

Après un échec avec des cookies fourrés aux chocolats au nom accrocheur d’ « aller vous faire fudge » pour la version basse calorie ou « j’en ai carrément rien à fudge » pour ceux aux céréales, Chef essaie autre chose: des boulettes au chocolat salé. Ses boulettes à sucer provoquent un réel enthousiasme.

« Vos boulettes sont les meilleures du Monde, Chef ! » sera sans doute la meilleure critique de sa cuisine, tous épisodes confondus.

Personnage fiction versus télé réalité

Il est indéniable que Jerome Mc Elroy est un bonhomme imaginaire. Pourtant, son penchant pour le sexe et les femmes rappelle tout de même fortement la génération bien réelle des cuisiniers du siècle dernier. Et ce n’est pas notre symbole international de la gastronomie tant regretté, Monsieur Paul Bocuse, qui me contredirait.

Aujourd’hui, les nouveaux chefs issus d’émissions culinaires sont loin de ses caricatures bedonnantes et mal polies. Cependant, certains de ces purs produits de télé dite « réalité » ne seraient-ils parfois pas plus fictifs que notre Chef de South Park ? Le doute m’habite.

Chef aperçu dans une rue de Birmingham, au Royaume-Uni  @Elliot Brown – Wikipedia

Auteur

Jordan Delamotte

Ailleurs sur le site

Neisson, la distillerie à l’esprit bio

    On peut admirer les rhums Neisson pour bien des raisons. Respect des traditions, agriculture raisonnée et qualité de produits en sont les principales, du moins celles qui ont retenu mon attention. L’une des dernières distillerie familiale de Martinique Pour la...

lire plus

Pin It on Pinterest